Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

"La dénomination de sentinelle devant la défense connait un beau succès populaire. Le souci avec cette appellation, c’est qu’elle induit l’idée d’un joueur figé, quasi au garde à vous, devant sa défense. Or, la spécificité du rôle tient essentiellement dans la diversité des tâches quelle est amenée à remplir. Tour à tour libéro du milieu ou défenseur "avancé", elle endosse encore d’autres fonctions lorsqu’elle se transforme en relayeur sur les phases offensives. D’une manière générale, la sentinelle se positionne 5 mètres devant sa défense centrale. Dans les faits, cela signifie qu’elle se situe à peu près dans le rond central si le plan de jeu implique un pressing haut, et à une quarantaine de mètres de notre propre cage en cas de bloc médian. Si l’équipe subit ou si nous avons décidé de jouer avec un bloc bas, alors on retrouvera la sentinelle à 25 mètres de notre but environ. Mais bien sûr rien de tout cela n’est arrêté, et ces distances ne sont données qu’à titre indicatif. En réalité, c'est le jeu qui commande.

Une vraie capacité à lire le jeu avec un temps d'avance, de façon à se placer sur les lignes de passe adverses
Toujours est-il que quel la dominante du rôle de "sentinelle" est liée d'abord à l'aspect défensif du jeu. C'est pourquoi les caractéristiques classiques sont celles d’un joueur fort défensivement avec, entre autre, un très bon jeu de tête susceptible de soulager l'axe central sur les longs ballons. Défensivement encore, on peut affecter la sentinelle à la surveillance d’un numéro 10 adverse. Mais sans toutefois lui demander du marquage individuel à proprement dit puisque, à mon sens, la sentinelle doit s’obliger à demeurer dans l’axe et ne "couper les côtés" qu’à coup sûr et uniquement en cas d’urgence avérée. Par ailleurs, ce type de joueur doit faire preuve d’une vraie capacité à lire le jeu avec un temps d'avance, de façon à se placer sur les lignes de passe entre les milieux adverses et leurs attaquants axiaux. Globalement, il s’agit donc d’un joueur qui regarde le jeu, surveille et s’adapte en conséquence pour permettre à sa défense centrale de "récupérer les miettes". Ainsi, on comprend que ce qui importe n’est pas tant le système que le profil de la sentinelle.

Offensivement, un rôle de relayeur
Ce qui explique sans doute qu'on la retrouve dans des organisations très variés. Dans un 4-3-3 bien sûr, où elle occupera la pointe basse du triangle, mais également dans un 4-4-2 à la différence que la pointe basse sera celle d’un  losange. On peut aussi la retrouver dans un 4-2-3-1 au sein de la ligne des deux milieux défensifs axiaux. Elle peut aussi servir à stabiliser l’animation d'un 3-4-3. Offensivement maintenant, la sentinelle doit remplir un rôle de relayeur, entre les côtés et l’axe. Ainsi, on peut lui demander de se proposer à l’intérieur lorsque les latéraux ont le ballon pour assurer la liaison entre les couloirs et l’axe. Dans ce cas de figure, la plus grande prudence s’impose dans la mesure où une interception sur ce type de transmission du latéral au milieu axial peut se payer très cher ! Notez que la sentinelle peut aussi être en charge du jeu long. Je pense notamment aux phases de fixation d’un côté débouchant, suite à une passe "starter" en retrait, sur un renversement côté opposé. Enfin, il est bien évident que lorsqu’on possède dans ses rangs un garçon ayant une grande qualité de passe, on lui demandera de traverser les lignes dès que la situation de jeu l’autorise, pour trouver directement les attaquants dans les pieds ou dans l’espace, sans multiplier à l’infini les passes de décalage.

Les fonctions attribuées à la "sentinelle" dépendent en réalité des convictions de l'entraîneur et de son plan de jeu
On l'a vu, la palette des rôles dévolus à la sentinelle est très large. Ce qu’il faut comprendre en définitive, c’est qu’on peut regrouper sous cette même dénomination des profils aussi différents que celui d’un Pirlo à la Juve, qui joue comme un numéro 10 devant sa défense, et d’un Diarra qui, à Bordeaux, jouait presque comme un troisième défenseur central ! Les fonctions attribuées à la "sentinelle" dépendent en réalité des convictions de l'entraîneur et de son plan de jeu. Toutefois, il me parait qu’on ne peut pas faire l’économie de cette notion de surveillance et de sécurité, sur le plan défensif, pour laquelle ce poste a été créé.

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire à
notre lettre d'info technique