Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

MANUEL NEUER, PLUS QU’UN GARDIEN DE BUT… 

2018.S6.1 IntroCe sera une première sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach. En effet, cette nouvelle semaine sera consacrée aux gardiens de but : une première pour les numéros 1 ! Gardien de but et pas que… donne un nouvel éclairage sur les évolutions du poste et de la considération que les techniciens ont pour celui-ci. Les analyses statistiques mettent en exergue que le jeu du gardien de but s’est transformé. Son rôle principal ne se limite plus à protéger une ligne de but et effectuer quelques interventions aériennes ou au sol. Bien que blessé actuellement, Manuel NEUER, le gardien allemand, est un exemple en la matière. Et, nous avions mis ses particularités en avant dans Vestiaires 62 en 2015 dans un article intitulé : Manuel NEUER, plus qu’un gardien de but… Interviewés par Valentin DEUDON, deux experts, Thierry BARNERAT, instructeur FIFA, et André AMITRANO, entraîneur spécifique à l’AS Monaco, nous exposaient en quoi le géant d’1,93 m. et 92 kg était à ce moment-là un « specimen » si particulier. 

Mag 6262

 

 

 

Joachim Löw et Pep Guardiola, ses entraîneurs en sélection et au Bayern, le répètent assez souvent pour que l’on en soit convaincu : "Manuel Neuer pourrait jouer milieu de terrain au très haut niveau !". Sa qualité technique des deux pieds, la vitesse et la justesse de sa prise d’informations, ou encore son souci permanent de participer à la construction du jeu, font du Champion du Monde 2014 un véritable onzième joueur de champ en phase offensive. Une aptitude confirmée par les chiffres puisqu’il est cette saison, en Ligue des Champions comme sur les 5 grands championnats européens confondus, le portier qui affiche le meilleur pourcentage de passes réussies. Mais la révolution Neuer, c’est aussi et surtout cette capacité à jouer haut, à gérer l’espace, la profondeur, bien au-delà de ses 16m50. "Il a toujours eu cette âme de conquérant l'incitant à intervenir loin dans le terrain", analyse Thierry Barnerat, responsable de la formation des gardiens de but à l'Association Suisse de Football, par ailleurs Instucteur FIFA. 

2018.S6.1 Stats

2018.S6.1 Stats ALL ALG"Mais il a progressé. Et au fil des saisons, il est devenu capable de prendre très vite la bonne décision, sans hésitation. Sa lecture des trajectoires en fonction de la course de l’attaquant est exceptionnelle. Quand il y va, c’est qu’il sait qu’il sera sur le ballon avant lui". Son récital contre l’Algérie en 8ème de finale du Mondial brésilien (2-1 a.p.) reste dans toutes les mémoires ! Mais une position moyenne aussi haute ne représente-t-elle pas quand même un risque pour la protection de son but ? "C’est là justement que réside sa grande force ! Dès la perte, et si le porteur n’est pas cadré et donc en position de frappe, il recule de suite. Il est très attentif et réactif par rapport à ça, il ne tergiverse pas. Et quand il est haut,c’est que le jeu le demande". Cette vigilance réclame au natif de Gelsenkirchen un effort de concentration de tous les instants. L'un de ses gros points forts incontestablement. "Du fait de sa participation au jeu, de ses déplacements constants dans la largeur comme dans la profondeur, il est toujours connecté, dans l’analyse, et donc concentré. C’est essentiel car la concentration inhibe les émotions ! Et Neuer n’est pas dans l’émotionnel, il est serein, réfléchi, animé d'une confiance énorme". 

Il serait injuste de ne pas insister également sur ce que l’on demande en priorité à un gardien de but : réaliser des arrêts décisifs. Car là encore, c’est l’Allemand le plus fort ! "Il est fantastique sur les un contre un, il fait basculer les matches", souligne Thierry Barnerat. "Jamais il ne donne d’information à l’adversaire. Il prend sa décision et démarre son mouvement seulement quand l’attaquant pose les yeux sur le ballon pour frapper, ni avant ni après. Il a en plus cette intelligence dans l’occupation de l’espace avec son corps, toujours en fonction de la position de la balle, et de la trajectoire que celle-ci a le plus de chance de prendre". Sur sa ligne ou dans les airs, dans le jeu au pied comme dans la gestion de la profondeur, mais aussi sur la composante mentale, tous les observateurs sont unanimes : Neuer est de loin le numéro 1, le plus complet. Mais s’il fallait trouver un axe d’amélioration, lequel serait-il ? "On peut se demander peut-être s’il serait aussi régulier dans le championnat anglais", fait remarquer notre expert. "Le Bayern se met vite à l’abri en Bundesliga alors que la Premier League propose des oppositions plus incertaines, âpres, même pour les grosses écuries". A seulement 28 ans, Manuel Neuer a encore tout le temps pour relever ce défi.

André AMITRANO. Entraîneur des gardiens de l’équipe professionnelle de l’AS Monaco FC depuis 2009, André AMITRANO admire les qualités du portier allemand, en match comme à l’entraînement.

Qu’est-ce qui vous impressionne le plus chez Manuel Neuer ?
C’est un joueur de champ qui joue dans les buts ! Il est excellent dans tous les secteurs du jeu, c’est le numéro 1 sans problème. Ce que je trouve extraordinaire quand je le vois en match, c’est la sérénité, la sécurité qu’il dégage et qu’il transmet à l’équipe. Il est relâché et délié dans tous ses gestes techniques. Et garde sa qualité de passe même quand il est sous pression.

2018.S6.1 NEUERVous l’avez déjà vu à l’entraînement ?
Pas directement mais je vais souvent par curiosité voir des vidéos sur internet. J’avais été marqué par un exercice d’explosivité dans lequel il était monstrueux de puissance. Je l’ai un peu adapté avec mes gardiens. Pouvez-vous nous le décrire ? Il démarre à genou au milieu du but et, au signal de l’entraîneur, il doit se relever d’un bond sans utiliser les bras. Dans la foulée, il plonge sur un ballon que le coach envoie vers la lucarne en lui indiquant le côté. Il enchaîne ainsi deux poussées. La première travaille les ischios, les fessiers, le haut du corps. Sur la seconde, il est sur ses appuis et doit pousser sur une jambe. Neuer réalisait ça avec une latéralité exceptionnelle, exactement le même geste et la même aisance des deux côtés. Il est à la fois puissant et souple. 

Sur son positionnement haut et sa gestion de la profondeur, c’est lui qui par ses caractéristiques influence la façon de jouer de l’équipe ?
Je le pense. Quand on a la chance d’avoir quelqu’un avec ces capacités-là, on adapte le plan de jeu et la position du bloc. C’est ce que je ferais en tant qu’entraîneur ! Regardez l’Allemagne, même avec des défenseurs soi-disant grands, lourds et lents, ils jouent haut car il y a Neuer, qui fait office de libéro. Au Bayern, ça colle aussi car ça correspond à la philosophie de jeu de Guardiola.

Est-ce qu’il influence déjà le jeu des gardiens et leur façon de s’entraîner ?
Je crois qu’automatiquement il a une influence. Après, je remarque surtout une évolution dans la recherche de la relance propre. Même si on voit du déchet en match, il y a de plus en plus cette volonté. L’évolution du poste passe obligatoirement par-là, on demande aujourd’hui aux gardiens une qualité technique et de jeu sous pression pour ressortir proprement les ballons. Avec une référence : Manuel Neuer !

Cas isolé ? Nouvelle approche du poste liée aux évolutions du jeu ? Il est évident que Manuel NEUER est un cas à part. Mais il ne faut pas occulter un élément fondamental, le modèle de jeu prôné par l’entraineur. En effet, en fonction des animations offensive et défensive mais aussi de la gestion des transitions, le jeu du gardien de but varie. Par exemple, si l’équipe choisit de défendre très bas et de repousser son adversaire à la périphérie, il sera fondamental que le gardien soit performant dans les sorties aériennes et les interceptions… Les particularités de Manuel NEUER s’inscrivent dans celles du jeu demandé par Pep GUARDIOLA et sur lequel, Joachim LÖW s’est appuyé pour bâtir le jeu de l’Allemagne.

Nous verrons dans la suite de la semaine de quelle manière ce lien entre performances du gardien et animation du jeu se construit. Alors, nous vous donnons rendez-vous demain pour une approche tactique du poste de gardien de but.

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire à
notre lettre d'info technique