Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

PSG – BAYERN MÜNICH

2017.S50.1 IntroHier, dans le Blog Vestiaires, la semaine du coach, nous vous avons présenté comment Unaï EMEREY avait construit son projet de jeu. Le contexte, au sens large du terme, oriente le technicien dans le choix de son système et pour EMERY, il ne considère qu’à hauteur de 30% l’impact de l’adversaire sur le choix du système de jeu. Dans l’article que nous vous proposons aujourd’hui, nous parlons à nouveau du PSG, de son PSG… L’analyse proposée par Philippe GOGUET pour culturepsg.com est établie a posteriori de la rencontre et possède donc un caractère factuel. Ainsi, il apparait plus aisé de vérifier les dires d’EMERY. Le rapport de force impose forcément des adaptations par rapport au plan de jeu et à l’animation prévus. Difficile effectivement d’affirmer que tout ce qui s’est passé était prévu !

De plus, vous verrez que le scenario du match, avec une ouverture du score rapide, influence également de nombreux paramètres … Partons à la découverte de ce match qui a marqué les esprits !

2017.S50.2 PSG 

http://www.culturepsg.com/news/match/que-retenir-de-psg-bayern-munich-3-0/17719

L’outil proposé par @11tegen11 - data by Opta et présenté par Philippe GOGUET démontre parfaitement la différence entre la situation initiale figée du système de jeu et son animation dynamique… Le 4*3*3 se mue en quelque chose de quasi-indescriptible ou en tout cas, ne figurant pas dans les livres dédiés aux systèmes de jeu. L’essence du football reprend le dessus ! D’ailleurs, Pep GUARDIOLA nous confie dans Pep, la métamorphose de Martí PERARNAU qu’il déteste effectuer des schémas pour expliquer ce qu’il attend à ses joueurs. La raison ? Figés et donc, trop loin de la réalité du jeu ! Le football est par ses enjeux en termes d’espace, de temps et d’incertitude événementielle une activité dynamique…

Cette réalité se construit dans le rapport d’opposition, ou de force ! Il apparaît donc difficile, voire inutile, d’établir une analyse en amont d’une rencontre car un match ne ressemble jamais à un autre… Et, de plus, le jeu est un élément infiniment perfectible. Marque-t-on à chaque possession ? Non, l’adversaire joue pleinement son rôle pour nous en empêcher… Il a au moins autant envie de gagner que nous !

C’est pour cette raison unique que les articles proposés mercredi et jeudi auront la même nature : une analyse d’un match joué ! Fini le temps du « 4*3*3 » de x qui va jouer contre le « 3*5*2 » de y ? Peut-être pas, mais, de notre côté, nous avons fait notre choix… À demain,

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire à
notre lettre d'info technique