Situation : Conserver puis progresser, créer les conditions du déséquilibre adverse…

 

Organisation / Règles / Consignes : espaces de jeu et rapports numériques à adapter en fonction de la catégorie, du niveau et de l’effectif.

Un espace de jeu d’environ 40x40m divisé en 4 sous-zones (une quille ou un repère central peut suffire, l’important étant que ces 4 sous-zones apparaissent clairement dans l’esprit des joueurs.)

3 portes de 4 mètres de larges sur la ligne basse du carré de jeu + Une ligne de déséquilibre qui entrera en ligne de compte uniquement dans un deuxième temps.

8 contre 5 + 3 joueurs-cibles « en attente » à l’extérieur de la première surface de jeu. L’équipe en supériorité (ici les jaunes sur le schéma) est l’équipe qui attaquera dans un premier temps, tandis que l’équipe en infériorité (ici les rouges sur le schéma) défendra. Penser à changer les défenseurs rouges assez rapidement (exemple toutes les 1’30) pour conserver l’intensité défensive.

La situation se joue en deux temps.

1er temps : Les jaunes doivent conserver le ballon en le faisant circuler dans les 4 sous-zones (= 1 tour). Les rouges doivent récupérer le ballon individuellement ou collectivement puis le transmettre à un des 3 joueurs cibles vers l’avant = 1 point.

Jeu libre pour les deux équipes ou nombre de touches de balle maximum pour l’équipe en supériorité (exemple : 2 touches de balle max pour les jaunes)

Plusieurs possibilités pour le coach :

1- Les rouges doivent effectuer « 2 tours » complets par exemple pour pouvoir passer à la deuxième étape. Auquel cas, le coach signale quand les conditions ont été remplies (« Ok, 2 tours, quand vous voulez ! »)

2- Les rouges doivent effectuer un certain nombre de passes (exemple 10 ou 15 passes) avant de passer à la deuxième étape.

3- Les rouges doivent conserver le ballon durant un temps donné (exemple 30 secondes) avant de passer à la deuxième étape. Le coach signale quand le temps minimal de conservation est écoulé.

2ème temps :

Jeu libre pour les deux équipes (pas de limitation du nombre de touches de balle pour les attaquants)

Une fois la première consigne remplie, les attaquants doivent à présent « passer balle au pied » dans une des trois portes situées sur la ligne basse (= 1pt !) tandis que les défenseurs cherchent à les en empêcher (en cas de récup, ils doivent toujours trouver un de leurs joueurs-cibles en appui). La zone de déséquilibre (entre la ligne de déséquilibre et les portes) est interdite aux défenseurs tant que le ballon ne s‘y trouve pas (la ligne de déséquilibre fait aussi office de ligne de hors-jeu).

Feed back offensifs : Quand faut-il continuer à « manipuler l’adversaire » par la circulation de balle et quand, au contraire ,doit-on chercher à progresser en créant les conditions du déséquilibre (passes cachées, passes dans l’intervalle, fixer-donner, jeu combiné à deux, à trois etc…) ?

Variante (non testée) : le gardien défend le grand but, les attaquants ont 5 secondes pour finir (possibilité de mettre un défenseur en opposition – veiller toutefois à ne pas se disperser et à rester centré sur l’objectif initial)

Olivier GOUTARD

 

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 16 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Pas de contacts, pas d’ « oppos » (11)

Lire la suite
Entrainement, le 09 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Jeu de la rivière avec enchainement offensif « à la récup » – (Conservation -Progression / S’opposer-récupérer et finir)

Lire la suite
Entrainement, le 02 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Occuper les espaces devant le but à la réception des centres

Lire la suite