Scène de la vie ordinaire d’un coach très amateur

 

SITUATION  

ÉTAPE 1 (voir Schéma 1)           20 minutes

Mise en place : Largeur divisé en 3 terrains, 1 ballon par terrain.  

Terrain 1 et terrain 3 (25x15m), 3 attaquants jaunes et verts contre 2 défenseurs +  1 troisième défenseur ne pouvant se déplacer qu’horizontalement sur la ligne (interdiction d’avancer) + 1 joker.

Les jokers servent de soutiens aux attaquants et de joueurs en appui pour les défenseurs.

Terrain 2 (25 x 30 m), 4 attaquants contre 3 défenseurs + un quatrième « figé » sur la ligne + le joker « appui-soutien ».

Objectif : les attaquants (jaunes et verts) marquent un point en stoppant le ballon sur la ligne (+/- 2 mètres derrière la ligne.) Les défenseurs rouges scorent en passant balle au pied entre 2 jalons sur la ligne médiane, ou en marquant dans les mini-buts après s’être appuyé sur le joker en appui.

Consignes supplémentaires : chaque terrain est divisé en 2 sous espaces. En possession du ballon obligation pour les attaquants d’occuper simultanément les 2 sous-espaces (couloirs et halfs spaces sur les terrains 1 et 3). Les défenseurs ont le droit d’être dans un seul sous-espace (ex 2×1 défensif)

Point de coaching : bien penser à assurer les rotations sur les postes de « défenseur sur la ligne » et sur celui de joker.

 

Évolution 1  (voir schéma 2)     15 minutes

On passe désormais en configuration « situation ». C’est-à-dire que chaque nouvelle action sera initiée par le coach faisant office de sources. Le ballon sera donné systématiquement aux attaquants jaunes et noirs. On joue d’abord sur le terrain n°1 puis le 2, le 3 et on revient au terrain 1.  

Il n’y a plus désormais de défenseurs rouges sur la ligne. Donc 3×2 sur les terrains « latéraux » et 4×3 dans le terrain central. En revanche, on retrouve désormais une paire de défenseurs centraux et un attaquant en zone de finition qui interviendront dans un deuxième temps.

Objectif : Les jaunes et verts doivent marquer dans le grand but après avoir franchi la ligne de fond des terrains tracés. Une fois la ligne passée, deux attaquants accompagnent l’action. Donc 3 contre 2 pour les jaunes et verts (4 contre 2 avec l’aide du joker en soutien) dans les terrains et à nouveau 3 attaquants contre 2 défenseurs + le gardien en zone de finition.         

Si récup par les défenseurs rouges en zone de finition, relance sur leurs partenaires dans les terrains et 3 contre 1 (avec le joker) pour franchir les portes ou marquer dans les mini-buts.

 

Évolution 2 (voir schéma 3)      15 minutes

On « décloisonne les terrains » pour jouer sur toute la largeur. Donc 10 contre 7 dans la zone de préparation.

2×2 en zone de finition (à adapter en fonction de son système de jeu)

L’objectif est « faire voyager » le ballon d’un côté à l’autre du terrain (le ballon doit passer au moins une fois dans un des deux couloirs extérieurs) avant de jouer 4 contre 2 + le gardien en zone de finition (les deux attaquants + le porteur de balle rentrant balle au pied dans la zone + un quatrième attaquant)

Variante : 5 contre 3 + le gardien (autoriser le retour d’un défenseur et d’un attaquant supplémentaires)

Olivier GOUTARD

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 11 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Déséquilibrer après une phase de fixation axiale

Lire la suite
Entrainement, le 04 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Attaques placées, attaques rapides / GK – 4 x 6 au 4 x 2 + GK

Lire la suite
Entrainement, le 01 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Fixer l’adversaire dans l’axe pour le déséquilibrer sur les côtés

Lire la suite