Scène de la vie ordinaire d’un coach très amateur

 

SITUATION  

ÉTAPE 1 (voir Schéma 1)           20 minutes

Mise en place : Largeur divisé en 3 terrains, 1 ballon par terrain.  

Terrain 1 et terrain 3 (25x15m), 3 attaquants jaunes et verts contre 2 défenseurs +  1 troisième défenseur ne pouvant se déplacer qu’horizontalement sur la ligne (interdiction d’avancer) + 1 joker.

Les jokers servent de soutiens aux attaquants et de joueurs en appui pour les défenseurs.

Terrain 2 (25 x 30 m), 4 attaquants contre 3 défenseurs + un quatrième « figé » sur la ligne + le joker « appui-soutien ».

Objectif : les attaquants (jaunes et verts) marquent un point en stoppant le ballon sur la ligne (+/- 2 mètres derrière la ligne.) Les défenseurs rouges scorent en passant balle au pied entre 2 jalons sur la ligne médiane, ou en marquant dans les mini-buts après s’être appuyé sur le joker en appui.

Consignes supplémentaires : chaque terrain est divisé en 2 sous espaces. En possession du ballon obligation pour les attaquants d’occuper simultanément les 2 sous-espaces (couloirs et halfs spaces sur les terrains 1 et 3). Les défenseurs ont le droit d’être dans un seul sous-espace (ex 2×1 défensif)

Point de coaching : bien penser à assurer les rotations sur les postes de « défenseur sur la ligne » et sur celui de joker.

 

Évolution 1  (voir schéma 2)     15 minutes

On passe désormais en configuration « situation ». C’est-à-dire que chaque nouvelle action sera initiée par le coach faisant office de sources. Le ballon sera donné systématiquement aux attaquants jaunes et noirs. On joue d’abord sur le terrain n°1 puis le 2, le 3 et on revient au terrain 1.  

Il n’y a plus désormais de défenseurs rouges sur la ligne. Donc 3×2 sur les terrains « latéraux » et 4×3 dans le terrain central. En revanche, on retrouve désormais une paire de défenseurs centraux et un attaquant en zone de finition qui interviendront dans un deuxième temps.

Objectif : Les jaunes et verts doivent marquer dans le grand but après avoir franchi la ligne de fond des terrains tracés. Une fois la ligne passée, deux attaquants accompagnent l’action. Donc 3 contre 2 pour les jaunes et verts (4 contre 2 avec l’aide du joker en soutien) dans les terrains et à nouveau 3 attaquants contre 2 défenseurs + le gardien en zone de finition.         

Si récup par les défenseurs rouges en zone de finition, relance sur leurs partenaires dans les terrains et 3 contre 1 (avec le joker) pour franchir les portes ou marquer dans les mini-buts.

 

Évolution 2 (voir schéma 3)      15 minutes

On « décloisonne les terrains » pour jouer sur toute la largeur. Donc 10 contre 7 dans la zone de préparation.

2×2 en zone de finition (à adapter en fonction de son système de jeu)

L’objectif est « faire voyager » le ballon d’un côté à l’autre du terrain (le ballon doit passer au moins une fois dans un des deux couloirs extérieurs) avant de jouer 4 contre 2 + le gardien en zone de finition (les deux attaquants + le porteur de balle rentrant balle au pied dans la zone + un quatrième attaquant)

Variante : 5 contre 3 + le gardien (autoriser le retour d’un défenseur et d’un attaquant supplémentaires)

Olivier GOUTARD

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 16 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Pas de contacts, pas d’ « oppos » (11)

Lire la suite
Entrainement, le 09 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Jeu de la rivière avec enchainement offensif « à la récup » – (Conservation -Progression / S’opposer-récupérer et finir)

Lire la suite
Entrainement, le 02 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Occuper les espaces devant le but à la réception des centres

Lire la suite