Sans contact, ni « oppo » ! (3)

Parce que c’est la période de Noël, le blog vous offre aujourd’hui une séance complète dans l’air du temps. C’est-à-dire une séance estampillée COVID, sans contacts ni « oppos ». Et puisque l’on aime les défis, nous avons imaginé que l’entrainement concernait entre 45 et 50 licenciés sur un seul terrain. Les coachs qui ne seront pas confrontés à une situation aussi extrême, pourront bien sûr décliner les 4 exercices présentés les uns après les autres.

La séance est conçue sous forme d’ateliers. 12 joueurs sont dispatchés dans chacun des 4 ateliers. 15 à 20 minutes par exercice et chaque groupe passe sur l’ensemble des ateliers. Penser à laisser un (court) temps d’hydratation entre les exercices.

1- Tennis-ballon au sol :

2 terrains de tennis-ballon sont tracés (12×6 ou 8 m). Les terrains sont divisés en deux camp égaux par une bande rubalise accrochée à environ 40 cm du sol. L’objectif pour chaque équipe consiste à marquer des points exactement comme dans un match de volley, à cette différence que le ballon doit toujours passer SOUS la bande rubalise. Tout en 1 touche de balle -travail des passes, des déviations et des remises-
Pour une qualité de jeu supérieure, nous conseillons aux éducateurs de privilégier une variante où le point est marqué à partir du moment où le ballon passe la ligne de fond de court des adversaires (pts prolongés et augmentation du nombre d’échanges pour plus de répétitions techniques).

2- Toro avec prise d’informations sur les ateliers techniques

Déroulement du jeu (exemple avec 10 joueurs). 5 joueurs portant des chasubles de couleurs différentes réalisent les ateliers « extérieurs » tandis que, dans le losange central, les 5 autres partenaires font un toro à 4 contre 1 en 1 touche de balle (adapter). À chaque fois qu’un joueur s’apprête à recevoir le ballon, il doit citer à haute voix la couleur de la chasuble du joueur en train de réaliser l’atelier derrière lui (s’il n’y a pas de joueurs, le receveur doit alors dire « personne ! »). À chaque perte de balle ou à chaque mauvaise information (erreur sur la couleur de la chasuble), le joueur incriminé échange sa place avec le toro.
Les 2 toros défendent chacun un côté de la ligne médiane (pas de contacts…)
Déterminer un temps. Assurer les rotations.

Suggestion d’exercices de maitrise de balle sur les ateliers

  1. Dribbles libres ou imposés sur des mannequins
  2. slalom sur jalons en quinconce
  3. Slalom entre les cerceaux
  4. Jongleries en mouvement

3- Toros « losange »

  • 2 ateliers identiques. Dans un « grand » carré de 30x30m, un losange (autrement dit un petit carré) est tracé. 3 binômes par losange (jaunes, bleus, rouges sur les schémas). 
  • 2 équipes s’échangent le ballon en 1 ou 2 touches de balle (adapter au niveau) contre 2 toros -chacun sur une moitié pour éviter les contacts- 
  • Assurer les rotations sur des séquence courtes pour conserver de l’intensité (2’minutes max). 
  • Quelle équipe a intercepté le plus de ballon par losanges ? Cumuler les points des 2 ateliers pour désigner l’équipe vainqueur. Challengez !

4- Circuits préférentiels « à vide » (2 combinaisons- Voir schémas)

  • 6 ou 7 joueurs + le gardien.
  • À adapter en fonction du nombre de joueurs et du système de jeu de l’équipe.
  • Ici la première combinaison avec un seul attaquant axiale (exemple 4-3-3), la seconde avec deux attaquants (exemple 4-4-2).
  • Travailler aux postes (consigne à relativiser pour les jeunes de l’École de Foot)
  • Si vous ne disposez pas de mannequins, des quilles feront parfaitement l’affaire…
  • Veiller au rythme de la circulation de balle, l’explosivité des appels, à la coordination entre le passeur et le receveur

Le coach est à la source

Combi 1 :  A transmet à B qui donne à l’attaquant C qui a décroché et qui remet à A. Celui-ci donne dans la course du partenaire excentré D (latéral, milieu excentré ou ailier en fonction de votre système) qui centre en 1 ou 2 touches de balle sur AB ou C qui attaquent le but. E « ferme » le deuxième poteau.

Combi 2 :   A donne au premier attaquant B qui décroche. Pendant le temps de passe, le deuxième attaquant C se propose en soutien (travail combiné des 2 attaquants). B remise sur C qui retrouve A en soutien. A donne à son latéral E (ou milieu excentré) qui rejoue avec C qui s’est proposé pour le « 1-2 ». E centre pour AB ou C qui ont poursuivi l’action. D « ferme » le deuxième poteau

 

Fin de l’entraînement.

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 11 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Déséquilibrer après une phase de fixation axiale

Lire la suite
Entrainement, le 04 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Attaques placées, attaques rapides / GK – 4 x 6 au 4 x 2 + GK

Lire la suite
Entrainement, le 01 juin 2021, écrit par Olivier Goutard

Fixer l’adversaire dans l’axe pour le déséquilibrer sur les côtés

Lire la suite