Management football : La trêve estivale, la phase de repos du coach.

Management football : La trêve estivale, la phase de repos du coach

S’occuper de soi revient à bien se connaître et identifier ses propres besoins. Comme souvent, il n’existe pas de voie royale pour qu’un coach soit en pleine possession de ses moyens pour affronter les joies et les peines d’une saison sportive. Donc, pour rentrer dans ce processus de recharge, il faut se poser des questions sur soi, sur ce qui nous convient et sur ce qui est important pour nous. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la parabole des gros cailloux, à (re)découvrir : ici. « Qu’est-ce qui essentiel pour moi ? », « Quels sont les gros cailloux de ma vie ? » Cette question, nous pouvons nous la poser à n’importe quel moment de notre vie car nous sommes souvent en quête d’essentiel ! Mais lors de la phase de repos, sans dire que certaines choses deviennent des refuges, il faut prendre en compte nos besoins et aller à l’essentiel… car, c’est bien là que se situe notre besoin.

Cette étape ne vous permettra pas forcément de dégager ce que vous ferez concrètement mais sûrement, avec qui et dans quel contexte vous passerez du temps. Ce temps si cher qu’on néglige souvent lorsque nous avons la tête dans le guidon et où les seules choses réellement importantes à nos yeux sont des choses qui, au final, peuvent paraître futiles à d’autres périodes ! A bien y regarder, ce n’est que du football… même si Albert CAMUS lui attribue une fonction particulière pour l’Homme ! On entend souvent « Le football, c’est le vie »… Peut-être ! Peut-être pas ! Mais dans tous les cas et pour chacun d’entre nous, c’est un élément plus ou moins important, plus ou moins long de notre vie. C’est aussi un élément que nous vivons sous différents angles passant du gamin passionné au coach super investi en passant par le supporter qui sommeille en nous. C’est donc un élément présent à qui chacun accorde la place et l’importance qu’il souhaite.

Pour que cela dure, il faut maitriser l’intensité de ces moments et l’intégrer dans un processus intermittent, ce qui revient à le considérer tel qu’il est dans le fond ! Aussi, il faut prendre en compte le fait que c’est un sport intelligent qui est stimulant mais aussi très sollicitant sur ce plan…  Aimer le football, aimer l’enseigner imposent de l’appréhender avec nos propres jauges pleines… Alors, s’il vous plait, coupez, soufflez, changez d’air, faites d’autres choses pour pouvoir ensuite le vivre à la hauteur et au rythme que vous le souhaitez ! Il est important que vos autres sphères (familiale, professionnelle…) ne viennent pas en confrontation avec la sphère footballistique qui vous est si chère…

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

Je m'abonne

Passion
99 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 14 juin 2024, écrit par VESTIAIRES Magazine

Travail par vagues avec 2 gardiens

Lire la suite
Entrainement, le 07 juin 2024, écrit par VESTIAIRES Magazine

Match « suisse » avec changement de statut « à la récup »

Lire la suite
Entrainement, le 31 mai 2024, écrit par VESTIAIRES Magazine

Terrain hexagonal avec 4 appuis offensifs

Lire la suite