Jeu de position, fixation de l’adversaire et attaques rapides « à la récup » !

Cette semaine sur le blog, une situation alternant jeu de position afin de fixer l’adversaire (pour l’équipe en supériorité) et attaques rapides « après la récup » (pour les joueurs en infériorité). Dynamique et très proche de la logique inhérente aux matchs, le procédé constituera une source inépuisable de feed back pour le coach. À condition bien sûr que celui-ci ait une idée très claire des comportements attendus de la part des uns et des autres.

Le schéma a été réalisé avec le logiciel exercices-de-foot.com.

Règles – Organisation – Consignes
Un premier espace de jeu d’environ 20x20m délimité en quatre sous-espaces au centre du demi-terrain (voir schéma). 2 portes de 5 mètres sur la ligne médiane et un grand but défendu par un gardien de but dans lequel l’équipe ayant récupéré le ballon cherchera à marquer.

7 (jaunes) contre 4 (blancs) à l’intérieur du carré de jeu + 2 joueurs (blancs) en attente sur les extérieurs qui participeront à l’attaque rapide sitôt que leurs partenaires auront récupéré la possession ou défendront les portes sur la ligne médiane selon la situation.

Objectifs

Pour les jaunes : Assurer la conservation du ballon, le faire voyager dans les 4 sous-carrés puis, une fois la consigne réalisée, transmettre au moment opportun à un joueur devant passer balle au pied dans une des deux portes latérales sur la ligne médiane. (donc 7 contre 4 + les 2 excentrés qui défendent les portes)

En cas de récupération du ballon et de contre-attaque par les blancs, seuls les jaunes situés dans la partie inférieure (les deux sous carrés les + proches du but) défendent leur but.

Pour les blancs : S’opposer à la conservation des jaunes, récupérer le ballon puis jouer une attaque rapide pour marquer dans le grand but en moins de 5 secondes avec l’aide des 2 joueurs excentrés.

Feed back envisageables

Pour les jaunes (équipe en supériorité) :
– Conserver une structure rationnelle au regard du système de jeu (ici 4 joueurs extérieurs et 3 milieux axiaux dans un 4-3-3 pointe basse par exemple)
– Donner et se rendre disponibles
– Une fois le ballon ayant voyagé dans les 4 sous-carrés, ne pas se précipiter, conserver une logique de fixation des adversaires pour créer et identifier des espaces dans lesquels il sera alors possible de trouver des partenaires lancés pour scorer entre les portes.

Pour les blancs (équipe en infériorité) :
– S’opposer à la progression en assurant les cadrages et les couvertures.

– Couper les angles et les relations de passe
– Trouver un partenaire lancé (sur les côtés la plupart du temps) dès la récupération si les conditions le permettent
– Garder le temps d’avance et marquer !

 

Olivier GOUTARD

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 08 juillet 2022, écrit par Olivier Goutard

Vu à Arsenal

Lire la suite
Entrainement, le 27 juin 2022, écrit par Olivier Goutard

2 contre 2 + 2 gardiens : « Finir ou s’opposer sur attaques rapides »

Lire la suite
Entrainement, le 17 juin 2022, écrit par Olivier Goutard

« Fixer – Renverser », de la pratique à la théorie

Lire la suite