Centres tendus ?

Avec l’aide de l’organisme de statistiques OPTA, le consultant anglais a analysé 33 954 centres effectués par les joueurs évoluant dans le championnat anglais durant les 3 saisons de référence. Ceux-ci étant à l’origine directe ou indirecte de 666  buts. À l’issue de ce processus d’analyse, l’analyste britannique a traduit en pourcentage les probabilités qu’un but soit marqué en fonction de la zone d’où a été délivré le centre et celle dans laquelle ce dernier est tombé, a été repris par un partenaire ou intercepté par un adversaire. Cette zone étant, globalement, définie par la distance séparant le point de réception de la ligne de but et l’angle par rapport au centre de la cage. Cette probabilité exprimée en pourcentage (les expected Goals symbolisés par « xG ») prend également en considération le type de l’action, de passe, de tirs, le nombre d’adversaires entre le ballon et la ligne de but + quelques autres critères inhérents à la situation de jeu. À titre d’exemple, un pénalty est une xG à 79 % puisque la compilation des pénaltys déjà tirés atteste qu’un pénalty est converti près de 8 fois sur 10. Gary Gelade a traduit ses données en schémas et diagrammes. De nombreux documents que nous vous incitons à consulter en tapant sur la barre d’outil de votre moteur de recherche préféré.

N’hésitez pas à faire valoir vos commentaires et réflexions. Le cas échéant, nous vous ferons part des nôtres dans un prochain post.

Olivier GOUTARD

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 16 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Pas de contacts, pas d’ « oppos » (11)

Lire la suite
Entrainement, le 09 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Jeu de la rivière avec enchainement offensif « à la récup » – (Conservation -Progression / S’opposer-récupérer et finir)

Lire la suite
Entrainement, le 02 avril 2021, écrit par Olivier Goutard

Occuper les espaces devant le but à la réception des centres

Lire la suite