Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : Evaluer une situation d'apprentissage

2018.S11.4 Intro

Quatrième session de la semaine sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach ! Nous avançons sur la thématique : Une semaine pour une méthode : le COCEF. Après avoir présenté la conception, l’organisation puis la conduite d’une situation d’apprentissage, nous allons aujourd’hui vous présenter l’étape suivante, celle de l’évaluation. Pour lui donner du sens et juger son efficacité, comme celle des joueurs, il convient d’Évaluer la situation d’apprentissage. Cette étape précède celle de la régulation où il s’agira de faire évoluer la complexité de la situation-problème pour atteindre l’objectif pédagogique défini. Ainsi, nous resterons dans la zone ciblée pour l’équipe, le(s) joueur(s), la zone proximale de développement. Située entre le trop simple où nous ne développons pas de compétences et le trop complexe où l’on ne progresse plus, voire on se désengage, cette zone doit être visée par le coach. Pour l’atteindre, il jouera sur la complexité de la tâche en utilisant des variables pédagogiques… qui prennent le costume d’outil le plus puissant du coach ! 

Pour poursuivre dans la logique qui nous a animé depuis le début de la semaine, nous restons sur la même situation, proposée dans Vestiaires 80, avec la volonté de la visiter sur chacune des étapes avec l’angle adéquat. Aujourd’hui, celui de l’évaluation !

2018.S11.0 Schéma hebdo

Objectif pédagogique TACTIQUE
Réduire les angles de passes et les intervalles.
But
Atteindre le joueur cible.
Consignes
Les joueurs cibles se déplacent sur toute la largeur.
Les attaquants sont fixes dans leur zone défensive (basse).
Les défenseurs se déplacent librement dans les 2 zones.
Interdit de lever le ballon pour trouver le joueur cible.
Règles
Joueur cible atteint = 1 pt
Variables
Possibilité de marquer en trouvant un relais dans la zone offensive.
HJ à la médiane.

Évaluer une situation d’apprentissage, c’est soit vérifier si les joueurs ont été performants, soit jauger le niveau de complexité pour permettre l’apprentissage et donc, atteindre l’objectif visé. Malgré tout, nous posons une limite. Il est impossible d’affirmer que les résultats soient à 100% fiables. Pourquoi ? Tout simplement parce que le football est complexe et oppose deux équipes ayant des volontés antagonistes. La nature et la qualité du rapport de force permettent la performance, la facilitent ou la rendent quasi-impossible. La mesure s’opérant dans l’opposition, nous ne pouvons la considérer que comme « unique à l’instant t ». Elle ne garantit rien, ni dans le temps, ni en termes d’apprentissage…

2018.S11.4 IllustrationPour autant, l’évaluation permet de stimuler les joueurs. Le fait de fixer des critères de réussite les plonge dans la tâche. Du coup, l’impact motivationnel de l’évaluation est énorme, à condition, toutefois, que le critère fixé corresponde au niveau de ressources du joueur ou de l’équipe. À l’image d’un objectif, un critère doit être accessible mais suffisamment élevé pour générer un engagement plein dans la tâche. C’est tout l’art de l’enseignement ! Savoir où situer la complexité de ce que l’on propose et l’objectif que l’on fixe…

Enfin, nous pouvons également parler « d’évaluation subjective » ! Bien que rejeter par beaucoup, elle comporte un intérêt fondamental. En effet, un éducateur doit être capable de faire le rapport entre ce qu’il vise et ce que ses joueurs produisent. Pour cela, il doit avoir une connaissance fine de l’activité et déterminer son projet de jeu ou le plan de formation de ses joueurs. L’observation de la situation et des comportements attendus lui permettra de mesurer l’écart entre ses attentes et ce qui est produit, voire lui imposera de simplifier ou complexifier la tâche proposée… C’est d’ailleurs ce que beaucoup de techniciens font sans forcément se positionner dans une logique d’évaluation !

Par rapport à la situation d’apprentissage proposée ci-dessus, le score est un premier critère. En fonction du temps de pratique, le score peut être plus ou moins important. Pas d’inquiétude s’il est trop élevé, cela signifie juste que le problème est bien posé. Charge à l’éducateur de questionner les joueurs sur les évolutions à apporter pour devenir plus performants face au problème qu’ils rencontrent. Nous revenons à l’enseignement de la règle d’action, ou à « comment être efficaces » face au problème rencontré ?

Pour stimuler les joueurs, le coach a tout loisir de définir un nombre de points sur une séquence donnée. Plus le niveau d’acquisitions sera élevé, plus l’objectif de points concédés sera bas. Encore une fois, il s’agira, ici, de « taper juste » en se situant juste au-delà de ce que les joueurs font (en équipe) de manière autonome.

Enfin, le technicien devra se centrer sur l’application des comportements efficaces dans cette situation de jeu : Qui couvre ? Quand ? Où ? Qu’est-ce que font ses partenaires ? Ferment-ils la profondeur ? Bien connaître son groupe est essentiel dans le cadre d’une évaluation subjective afin de déterminer où se situe son niveau d’acquisitions, de performance par rapport à la situation… Là encore, enseigner devient un art !

Retrouvez la suite de l’article dans Vestiaires 80 disponible ici.

Nous en finirons demain avec notre découverte du COCEF pour décrypter le « F » de ce bel acronyme…

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

Commentaires (3)

This comment was minimized by the moderator on the site

je travaillais hier avec mes 13 sur un thème défensif " récupérer le ballon proche de son but" . une situation à 5 défenseurs contre 7 attaquants (5 dans le jeu + 2 appuis libres de centrer ou de rentrer).
4 pts pour les attaquants si but...

je travaillais hier avec mes 13 sur un thème défensif " récupérer le ballon proche de son but" . une situation à 5 défenseurs contre 7 attaquants (5 dans le jeu + 2 appuis libres de centrer ou de rentrer).
4 pts pour les attaquants si but venu de l'axe, 2 pts si ballon repris sur un centre par un attaquant
-1 pt pour les attaquants chaque fois que les défenseurs ressortaient le ballon sur leur soutien en réversibilité

Le problème c'est que les défenseurs ont largement gagné le jeu (18-3) sans forcement faire les bons choix défensivement mais en profitant des mauvaix choix des attaquants.

Difficile dans ce cas, d'évaluer la situation d'apprentissage !

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonsoir Jamel,

Possible d'avoir une représentation graphique de cette situation ?

Après, il faut être prudent avec l'évaluation en situation d'opposition, comme indiqué dans l'article. L'exemple de cette séance le démontre. Alors, évaluation...

Bonsoir Jamel,

Possible d'avoir une représentation graphique de cette situation ?

Après, il faut être prudent avec l'évaluation en situation d'opposition, comme indiqué dans l'article. L'exemple de cette séance le démontre. Alors, évaluation objective ? Évaluation subjective ? La seconde semble incontournable...

Merci,

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

je travaillais hier avec mes 13 sur un thème défensif " récupérer le ballon proche de son but" . une situation à 5 défenseurs contre 7 attaquants (5 dans le jeu + 2 appuis libres de centrer ou de rentrer).
4 pts pour les attaquants si but...

je travaillais hier avec mes 13 sur un thème défensif " récupérer le ballon proche de son but" . une situation à 5 défenseurs contre 7 attaquants (5 dans le jeu + 2 appuis libres de centrer ou de rentrer).
4 pts pour les attaquants si but venu de l'axe, 2 pts si ballon repris sur un centre par un attaquant
-1 pt pour les attaquants chaque fois que les défenseurs ressortaient le ballon sur leur soutien en réversibilité

Le problème c'est que les défenseurs ont largement gagné le jeu (18-3) sans forcement faire les bons choix défensivement mais en profitant des mauvaix choix des attaquants.

Difficile dans ce cas, d'évaluer la situation d'apprentissage !

Lire la suite
Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Derniers articles du même tag

Bonjour,

Pensez à vous inscrire à
notre lettre d'info technique