Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

 

ENTRAINEMENT FOOTBALL : Organiser une situation d'apprentissage

2018.S11.2 Intro

Deuxième session de la semaine sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach ! Notre thématique de la semaine : Une semaine pour une méthode : le COCEF nous amène aujourd’hui à disséquer le « O » pour Organiser une situation d’apprentissage. Après avoir déterminé l’objectif pédagogique en réponse à un problème de jeu posé par l’adversaire et conçu la situation-problème en manipulant des variables pédagogiques, il est maintenant temps d’organiser la situation d’apprentissage. Prévoir et anticiper un maximum de paramètres permet de réduire l’incertitude ! Le coach ne peut faire l’économie de ce travail s’il souhaite se concentrer pleinement sur l’atteinte de l’objectif pédagogique. Respecter une méthode, le COCEF comme une autre, c’est s’engager dans une démarche structurée et structurante. Le coach doit donc aborder toute action avec cet état d’esprit et cette incessante volonté d’optimiser ce qu’il entreprend. Ainsi, ORGANISER sa situation d’apprentissage apparaît comme un temps incontournable de sa démarche d’entrainement…

Comme hier et comme pour le restant de la semaine, nous nous appuyons sur une situation d’apprentissage proposée dans Vestiaires 80. Chaque jour, nous l’abordons avec un angle différent, chacun correspondant à une étape du COCEF.

2018.S11.0 Schéma hebdo

Objectif pédagogique TACTIQUE
Réduire les angles de passes et les intervalles.
But
Atteindre le joueur cible.
Consignes
Les joueurs cibles se déplacent sur toute la largeur.
Les attaquants sont fixes dans leur zone défensive (basse).
Les défenseurs se déplacent librement dans les 2 zones.
Interdit de lever le ballon pour trouver le joueur cible.
Règles
Joueur cible atteint = 1 pt
Variables
Possibilité de marquer en trouvant un relais dans la zone offensive.
HJ à la médiane.

ORGANISER cette situation d’apprentissage a demandé d’anticiper plusieurs paramètres.

2018.S11.2 Illustration

Premièrement, l’installation du matériel pédagogique doit permettre le bon fonctionnement de la situation. Il conviendra ici de délimiter l’espace de jeu avec une constante : « verticaliser » les angles. Ce dernier point est fondamental car il doit aider les joueurs à percevoir l’espace et se situer. Enfin, l’éducateur doit apporter une attention particulière pour ne pas surcharger la situation en utilisant trop de matériel.

Ensuite, le technicien doit anticiper la gestion de son groupe, voire de ses groupes.  Dans une séance d’école de football où les groupes tourneront d’un atelier à l’autre, il devra être vigilant à mettre en phase la complexité de la situation avec le niveau du groupe. De cette manière, il sera possible qu’il régule l’espace de jeu en l’agrandissant pour les groupes qui maitrisent le plus la règle d’action et en le diminuant pour les groupes en difficulté. Différemment, l’éducateur doit prévoir les rotations sur les différents rôles, postes… afin que l’ensemble des joueurs soit confronté au problème de jeu et expérimentent des solutions. Ainsi, dans la situation proposée ci-dessus, le coach déterminera les rotations de joueurs en tant que joueur-cible.

Enfin, l’éducateur devra prévoir tous les éléments en rapport avec le temps. La durée complète du travail sur la situation, la durée des séquences, les temps de récupération, voire des rotations… autant de données qui peuvent (doivent) être définies en amont. Afin de prendre en compte la charge athlétique de cette situation et de l’intégrer au décompte de la charge globale de la séance, l’éducateur doit paramétrer, calibrer le temps !

ORGANISER une situation d’apprentissage revient à identifier des éléments plus ou moins fixes qui définissent le cadre de la situation. Produire ce travail en amont donne la possibilité au coach de se centrer sur la production des joueurs afin d’atteindre l’objectif pédagogique. De plus, la gestion de l’organisation de la situation en amont de la séance renforce la sécurité des pratiquants, notamment par rapport à la charge athlétique… Enfin, anticiper cet aspect réduit l’incertitude que ce soit pour les joueurs ou pour le coach lui-même ! Leur énergie se canalisera donc en direction de l’objectif.

Retrouvez la suite de l’article dans Vestiaires 80 disponible ici

Demain, il sera temps de disséquer le deuxième « C » du COCEF, celui de la conduite de la situation d’apprentissage…

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire
pour recevoir notre newsletter