Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : Une semaine avec Alain Casanova

2018.S4.3 IntroOn se retrouve sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach ! Pour cette troisième session sur la Périodisation Tactique, nous revenons sur un article paru dans Vestiaires 56 au début de l’année 2014. A cette époque, Alain CASANOVA et son staff ont eu l’audace de se créer une nouvelle réalité. Sans parler d’anticonformisme, on observait quand même quelque chose de particulier, de différent…, voire même d’inconnu ! Lors de sa rencontre avec Vitor FRADE, Alain CASANOVA lui avait dit : « Etre à côté de vous, c’est comme être à côté du pape. » Voilà une comparaison qui avait dû faire sourire l’universitaire Autant dire que le technicien français possède une grande considération et un profond respect pour les travaux de celui qui est souvent considéré comme « un des théoriciens les plus remarquables du football. » (Re)Plongeons maintenant dans ce superbe article au travers de l’interview d’Alain CASANOVA.

Mag5656

 

 

 

Lorsqu’on évoque la périodisation tactique auprès des entraîneurs professionnels français, votre nom revient immanquablement. Pouvez-vous nous en dire plus sur le sujet ?

Il faut sans doute replacer les choses dans leur contexte chronologique. La périodisation tactique est un procédé mis en place par Victor Frade dans les années 90 (Professeur d’université et responsable de la formation au FC Porto,ndlr). C’est lui qui a conceptualisé la méthode et formé entre autres José Mourinho et, indirectement, André Villas-Boas. Pep Guardiola est par ailleurs un ardent défenseur de cette méthode qu’il utilisait à Barcelone, et qu’il prolonge aujourd’hui au Bayern Munich. 

Quelle définition vous paraît la plus à même de décrire la périodisation tactique ?
Il s'agit d'une méthode d’entraînement systémique, qui priorise le jeu que l'on veut pratiquer. Une méthode globale qui tient compte de tous les paramètres de la dynamique du jeu à partir d’une question directrice : comment travailler et perfectionner tactiquement notre projet de jeu, notre système et notre organisation, afin de les rendre un peu plus efficaces chaque jour ? 

La première étape consiste donc à définir un projet de jeu ?
C’est exact. Et plus précisément à définir tous les principes de jeu correspondants à un modèle de jeu spécifique et personnel.

2018.S4.3 CASANOVA 1Pour bien comprendre, pouvez-vous illustrer le propos en prenant exemple sur votre équipe ?
Pour ce qui nous concerne, nous avons fait le choix d’évoluer en 1-3-5-2. C’est donc le système à partir duquel nous allons mettre en place nos principes et nos sous principes de jeu. Pour ce faire, l'objectif est que chaque joueur évolue systématiquement à son poste au travers des moindres jeux et exercices à l'entraînement. On doit l'amener à faire, durant la séance, tout ce que la compétition lui demandera, toujours en respectant nos principes de jeu. L’objectif numéro 1 étant d’instaurer et de perfectionner les relations tactiques entre tous les éléments de l’équipe.

Ces principes de jeu, quels sont-ils ?
Offensivement, notre volonté est de nous appuyer sur la possession du ballon en essayant d'avoir le contrôle du match. Nous devons donc assurer une circulation rapide et rythmée grâce à une grande disponibilité de tous les joueurs, en recherchant la création de supériorités numériques dans toutes les zones du terrain. Défensivement, nous souhaitons récupérer le ballon le plus haut possible avec un bloc très avancé. Mais ce qui nous semble le plus important, c'est la capacité de l'équipe à faire des transitions défensives et offensives très rapides.

2018.S4.3 CASANOVA 2Existe-t-il des systèmes ou des principes de jeu qui se prêtent mieux que d’autres à la périodisation tactique ?
Non, la périodisation tactique est simplement une méthode d’acquisition d’un modèle tactique à travers des principes de jeu spécifiques. Ce qui importe n’est pas qu’on privilégie le 1-4-4-2, le 1-3-5-2 ou autre. De la même manière, un entraîneur qui voudra que son équipe procède en contre avec un bloc équipe évoluant bas, ou un technicien préférant un jeu d’attaque placée avec un bloc équipe haut, pourront tous les deux utiliser la périodisation tactique comme méthodologie d’entraînement. Ce ne sont donc pas les convictions tactiques qui importent, mais bien la manière dont on va pouvoir les mettre en application sur le terrain au jour le jour. 

La périodisation tactique est donc la mise en avant de la dimension tactique sur tous les autres aspects : technique, athlétique et psychologique ?
Mais le football est un tout ! On ne peut pas le morceler. Il faut le considérer comme un ensemble dynamique et interpénétré. Tout ce que nous mettons en place ne tend qu’à un seul objectif : donner à l’équipe les moyens de gagner en permettant à tous les joueurs de lire le jeu de la même manière. Ce qui se résume souvent à imposer ses ressources techniques, athlétiques et émotionnelles, tout en résolvant collectivement les problèmes posés par le jeu et l’équipe adverse. A cet égard, on peut dire que la dimension tactique englobe toutes les autres.

Quelle est la place de l’entraînement dans cette optique ?
Elle est centrale bien évidemment. C’est par le biais de l’entraînement et la répétition durant les séances que nous allons mettre en place notre projet de jeu avec son ou ses systèmes et principes de jeu. On touche au coeur même de la périodisation tactique… 

2018.S4.3 CASANOVA 3Concrètement, comment se déroule une semaine d’entraînement au TFC ?
Vous avez raison de parler de semaine d’entraînement. Il s'agit en effet de l’unité de base de notre planification par microcycles. Sans surprise, elle est établie en fonction de notre projet de jeu et prend en compte le dernier match réalisé et, bien sûr, le match à venir. 

Vous vous projetez toujours sur le match suivant ?
Lorsque la semaine commence, il faut savoir que le staff et moi avons déjà regardé l’équipe adverse à trois reprises et effectué un montage vidéo à l’attention des joueurs. C'est à dire que ces derniers entrent dans la semaine en ayant une idée très claire de nos attentes quant au jeu, mais également des points sur lesquels nous allons insister durant les jours qui suivent. Le plan de jeu spécifique se construit donc au travers de notre projet de jeu général tout au long de la semaine.

Vous nous expliquez que la périodisation tactique est une méthode d’acquisition d’un modèle tactique. Quels sont les éléments pédagogiques de base sur lesquels vous vous appuyez pour faire passer votre message ?
Comme expliqué, il y a d’abord notre planification hebdomadaire. Chaque journée tend à répondre à un objectif précis d’acquisition dans le cadre de notre organisation de jeu. Dans les faits, nous jouons avec les dimensions du terrain, la quantité de joueurs, la durée et, surtout, sur le nombre de phases de jeu que nous laissons développer. Puis, pour aller plus loin dans le descriptif, il y a les exercices, les jeux et les situations "références". A savoir, les toros, les jeux de position, les tâches de principes et les tâches tactiques. 

Qu’entendez-vous par "jouer sur le nombre de phases de jeu" ?
Prenons un exemple précis. Le premier jour de la semaine d’entraînement, notre souhait est de différencier le volume de travail de ceux qui ont joué la totalité de la rencontre de ceux qui n’ont pas ou peu joué. Nous n’allons pas les séparer mais, en revanche, nous allons constituer des équipes qui vont évoluer sur une seule phase de jeu. La même logique prévaut dans le déroulement de la semaine où l’enchaînement des phases de jeu agit comme un curseur sur le volume et l’intensité du travail réalisé. 

Les notions d’intensité et de volume ramènent à l'idée de préparation athlétique. Or, vous avez précisé que l’unité de base de planification était le microcycle de la semaine. Est-ce que cela signifie qu’il n’y a pas, à priori, de planification athlétique échelonnée sur le long terme ?
Tout d’abord, il faut préciser que l’intensité est liée à l’attention psychologique, à la concentration, et qu’il y a donc une notion d’intensité tactique qui peut et va évoluer d’une séance à l’autre. Pour ce qui concerne le travail athlétique, le développement et l’entretien des qualités physiques s’effectuent avec ballon au travers de jeux et d’exercices tactiques dont la finalité est toujours de perfectionner notre organisation. Nous ne mettons jamais en place de séance athlétique analytique puisque tout est interconnecté. Notre approche vise à retrouver une intensité tactique et athlétique maximum à chaque nouvel entraînement dans un contexte aménagé de telle façon qu’il se rapproche le plus possible de la vérité du match. 

2018.S4.3 CASANOVA 4Cette façon d’appréhender et de concevoir l’entraînement doit demander un travail de fond très conséquent…
La périodisation tactique est une méthode exigeante pour les joueurs comme pour les entraîneurs. Le technicien ne peut pas se contenter d’arriver les mains dans les poches ou de reprendre un exercice vaguement entraperçu dans un livre ou un classeur puisqu’il a la nécessité de tout rapporter à l’organisation et aux principes de jeu que son équipe veut pratiquer. Cela demande effectivement un temps de préparation très conséquent et une remise en perspective permanente. C’est très prenant, mais en même temps, c’est une des parties de mon travail que j’apprécie le plus. 

Durant la semaine passée à vos côtés, nous avons été surpris par le nombre de jeunes du centre de formation participant aux séances du groupe professionnel. Est-ce la manifestation d’un projet technique global de club ?
La vision que j’ai de mon équipe, de mon club, s’apparente à ma conception du football. Je vois l’ensemble comme un tout ! A ce titre, il est demandé à tous les entraîneurs du club de s’appuyer sur la périodisation tactique. Toutes nos équipes du foot à 11 doivent évoluer en 1-3-5-2, et les éducateurs sont conviés à assister aux séances professionnelles dont nous débattons lors des réunions techniques du club. Nous sommes en relation au quotidien avec le directeur technique du centre de formation, par exemple (Mickaël Debève, ndlr). 

Les passerelles entre le centre de formation et l’effectif pro sont nombreuses. Est-ce à dire que l’avenir appartient au TFC ?
L’avenir, on ne sait pas, mais aujourd’hui nous nous sentons en phase avec notre présent. On sent une évolution positive à tous les étages du club. Le TFC est un club qui continue sa structuration à sa manière et à son rythme. Ce qui ne l’empêche pas de nourrir de véritables ambitions

Retrouvez la suite de l’article ici, avec notamment les contenus de séances du Toulouse FC concoctés par Alain CASANOVA et son staff.

Nous vous donnons rendez-vous demain pour la quatrième session de la semaine sur ce thème passionnant qu’est la Périodisation Tactique

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire
pour recevoir notre newsletter