Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : la préparation intégrée

QUELS OUTILS POUR QUELLE ÉVALUATION ?

2017.S47.5 IllustrationDernière session de la semaine sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach ! Hier, j’avais conclu en avançant que la maitrise des charges d’entrainement a la particularité d’inquiéter et rassurer en même temps ! Cela mérite une explication. Le fait de vouloir maitriser les charges athlétiques est le fruit d’une inquiétude : « En faisons-nous assez ? », « Trop ? », « quels sont les risques ? »… Toutes ces questions sont en rapport avec les besoins des joueurs à ce moment précis. Cette inquiétude nous amène à rentrer dans ce type d’évaluation et cela nous rassure, nous enlève le lourd poids de l’approximation… Pour notre quiétude, en 2013, Alexandre MARLES, membre de la DTN à l’époque, nous avait livré dans Vestiaires 48 les clefs de l’évaluation des charges dans le cadre d’une préparation physique intégrée. Retour sur des outils, bien utiles pour faire du foot et savoir « combien » ! 

couv n48 site

Vestiaires #48

 

 

 

La préparation intégrée connait un succès grandissant. Pour rappel, il s'agit d'une méthode visant à appréhender conjointement les principaux domaines de l’entraînement, donc à travailler globalement et simultanément au cours d’une même séance, d'un même exercice, les aspects technico-tactiques et athlétiques (avec ballon). Seulement voilà, il faut bien avouer qu'en pratique, cette méthode soulève quelques zones d'ombre et d'approximation. Et pour cause, la quantification des efforts s'avère impossible sans les outils de haute technologie appropriés (voir ci-dessous). Inutile de dire qu'en amateur, les clubs ne disposent pas de tels outils. Pourtant, c'est bien le football de base qui en aurait le plus besoin ! Car avec seulement deux ou trois séances hebdomadaires, et des joueurs d'abord en quête de "plaisir", les entraîneurs amateurs n'ont d'autre choix que de privilégier le travail intégré. Alors comment faire ? La première étape consiste à avoir une idée très précise de ce que l'on cherche à obtenir par le biais de la séance : la finition, le déséquilibre, l’opposition à la progression, etc…?

2017.S47.5 MARLES

Une fois ce thème technique et/ou tactique défini, il sera relativement facile d’y greffer le développement d’une qualité athlétique précise en jouant sur les différents paramètres de l’exercice : dimension du terrain, nombre de joueurs, durée de l’exercice, nombre de répétitions par blocs, durée et nature de la récupération. La principale difficulté réside, on l'a dit, dans l'évaluation de la charge de travail. Ici, l’expertise de l’entraîneur est primordiale pour jauger si l’intensité est en phase avec l’objectif athlétique recherché (les joueurs sont-ils dans la bonne filière énergétique ?). Car en l’absence des accéléromètres ou systèmes GPS dont sont pourvus les plus grands clubs professionnels, l’évaluation de cette intensité demeure très subjective, voire impossible. L’objectif aujourd'hui de la FFF est de proposer des contenus et des outils d’évaluation permettant de remédier à cette difficulté. L’alternative choisie n’est donc plus de recueillir les données athlétiques individuelles, comme le contrôle de la fréquence cardiaque par exemple, mais bien plutôt de proposer aux entraîneurs une liste d’exercices dont les efforts et les effets ont déjà été quantifiés en amont. A titre d’exemple, on sait qu’en fonction de la dimension du terrain, un 4 contre 4 va solliciter la Puissance Maximale Aérobie. Nous avons calculé par ailleurs que cette intensité augmente si l’on diminue le nombre de touches de balle par joueur, et croître encore si le joueur ayant effectué la passe a obligation de solliciter à nouveau le ballon, etc…. Suivant ce principe, la Cellule de Recherche dispose à ce jour d’une cinquantaine d’exercices paramétrés pour lesquels on connaît les effets aux niveaux cardiaques, musculaires et neuromusculaires.

L’ÉCHELLE DE BORG : ÉTONNEMENT FIABLE

2017.S47.5 BORGL’évaluation des efforts constitue le point le plus sensible et le plus problématique de l’entrainement intégré. Cependant, en l’absence de cardiofréquencemètre, accéléromètre, système GPS ou encore de mesures de lactatémie, les entraîneurs disposent d’un outil étonnement simple, fiable et qui plus est…. gratuit ! Il s'agit de l'échelle de Borg. Personnellement, je ne peux que conseiller à tous les éducateurs de l'utiliser comme outil d’évaluation. Le protocole consiste simplement à demander aux joueurs quelle a été leur perception de l’effort sur une échelle de 1 à 10. Accessible, rapide, cette méthode est en fait étonnamment fiable. En effet, en comparant les indices fournis par les joueurs s’appuyant sur cette échelle de Borg avec les données objectives des systèmes GPS et des accéléromètres, on s’est aperçu que la plupart des résultats étaient au moins aussi crédibles que ceux donnés par les mesures de lactatémie effectuées sur le terrain ou bien encore ceux de certains cardiofréquencemètres ! Une aubaine pour les entraîneurs amateurs !

FRÉQUENCE CARDIAQUE (FC) ET ADAPTATIONS À L’EFFORT

2017.S47.5 FCOn a souvent fait dire tout et un peu n’importe quoi à la fréquence cardiaque. Dans les faits, il ne s’agit pas d’une mesure si objective que cela et, à ce titre, elle n’est pas si fiable que ce qu’on a bien voulu parfois le laisser croire. Toutefois, l’analyse moyenne des courbes de la FC laisse apparaître une similitude quant aux effets obtenus sur 3 types d’efforts pourtant bien distincts :

– 3 blocs d’un effort continu de 7 minutes à un pourcentage de 90 % de VMA (3 minutes de récupération passive).
– 3 blocs d’un exercice en courses intermittentes de 15/15 à 110 % de la VMA (3 minutes de récupération passive).
– 3 séquences en 4 contre 4 sur un terrain de 30x30m sur des périodes de 4 minutes (stop ball, cadrage sur le porteur, intensité exigée, 2 minutes de récupération passive).
A noter que l’effort continu va engendrer une adaptation de type centrale (c'est-à-dire principalement cardiovasculaire). Les courses intermittentes aboutiront à des adaptations périphériques et cardiaques, tandis que les matchs en 4 contre 4 entraineront prioritairement des adaptations musculaires et neuromusculaires. Il s’agit bien sûr d’un raccourci très sommaire, mais qui démontre que des efforts dissemblables peuvent impacter très semblablement la FC.

GPS ET ACCÉLÉROMÈTRES… RÉSERVÉS AUX PROS

2017.S47.5 GPSLes systèmes de positionnement pour les joueurs existent depuis quelques temps déjà. En la matière, il faut bien reconnaître que les clubs hexagonaux ont pris un certain retard. A titre de comparaison, les joueurs de Manchester United, du Bayern de Munich, de l’Inter de Milan, du FC Barcelone et du Real de Madrid portent ce type d’équipement quasiment à chaque séance. En France, il n’y a guère que le PSG qui utilise et analyse systématiquement les données de l’entraînement depuis 2012. On parle souvent du GPS calculant le volume de courses, le nombre de kilomètres parcourus, etc... Toutefois, le plus intéressant demeure sans conteste l’accéléromètre intégré. En prenant en compte tous les mouvements d’accélération, de décélération, de freinage, de changements de direction etc…, le système est à même d’établir la carte des différentes sollicitations qui sont les plus coûteuses au plan énergétique. Cependant, en raison de son prix d’abord, et du fait que le traitement nécessite un spécialiste quasiment à temps plein, ce type de matériel n’est pas près d’être accessible aux clubs amateurs. D’où la nécessité de leur proposer d’autres alternatives.

Nous pouvons donc nous plonger dans la préparation physique avec moins d’inquiétudes ou en tout cas, la possibilité de nous rassurer avec ces outils d’évaluation. Je souhaiterais revenir sur un point avant d’en finir avec cet article. L’adaptation à l’effort évoquée plus haut me fait étrangement penser aux propos de Nelson CALDEIRA dans l’article de mercredi : « Dans notre modèle d'entraînement, il n'y a pas une préparation physique. Il y a l'entraînement qui a pour objectif l'adaptation. » Voici un autre type d’adaptation : l’adaptation des joueurs aux efforts à fournir dans l’activité… On se rapproche ! À demain,

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire à
notre lettre d'info technique