Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : la passe courte sous forme globale

Troisième jour de la semaine dans l’aventure Blog Vestiaires, la semaine du coach. Impatients ? Fatigués ?... Il vous faudra appréhender cette nouvelle session avec engagement et plaisir pour avancer dans votre réflexion. Lundi, il ressortait que l’association « technique – travail analytique » résonnait dans beaucoup de discours de techniciens. En cascade, le travail tactique était, lui, collé au Global. Doit-on siffler la fin du match et considérer ces deux principes comme les premières vérités du football de demain ? Je ne pense pas. Par là, je ne veux pas raviver les cauchemars que le fameux « Onze contre Zéro » a provoqué chez de trop nombreux joueurs qui étaient juste venus pour JOUER au football. Alors, oui, nous avons malheureusement connu, vécu, animé des situations tactiques analytiques… Nous n’en sommes pas morts pour autant mais le joueur, le coach qui sommeillait en nous est-il devenu celui qu’il devait être ? Encore une fois, je ne pense pas. Convaincu que le développement d’une habileté dans son contexte est une condition sinequanone à un apprentissage efficace et durable, je vous propose une situation technique en Global !

Pourquoi ? Parce qu’on ne fait pas une passe pour faire une passe, on fait une passe pour réaliser une décision tactique dans un environnement changeant. De plus, on ne fait pas tout à fait la même passe pour conserver le ballon, le faire progresser ou pour déséquilibrer l’équipe adverse… Dès lors, même le travail technique mérite sa place dans la sacro sainte méthode globale

Passes courtes forme globale

Objectifs pédagogiques :

Temps de jeu : CONSERVER-PROGRESSER.

Habileté : PASSES COURTES.

But :

Faire un aller-retour.

Consignes :

Tous les joueurs sont fixes dans leur zone.

Règles :

Att. : 1 aller-retour = 1 pt

Déf. : stop-ball derrière la ligne de fond opposé au sens de jeu = 1 pt

Critères de réussite :

Faire plus de 6 allers-retours en 1’30’’ et gagner le match.

Variables :

Sur chaque changement de zone, la réception se fait d’une touche.

La passe pour changer de zone se fait d’une touche.

Interdit de remettre d’une touche dans la zone précédente suite à un changement de zone.

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coach

 Auteur : Pierre SAGE
 L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
 Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (10)

This comment was minimized by the moderator on the site

bonjour pierre, je boss depuis deux ans sur la méthode globale. c'est marrant, j'avais fais ce jeu une semaine avant !

au plaisir !

Pièces jointes (1 / 3)
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour.

Sur mon message du jour précédent, j'évoquais exactement ce que je vois sur cet article.

Je suis un fervent défenseur de la construction de la réflexion du joueur. Une de mes phrases type (Ne rigolez pas, on en a tous ! ) : "Un...

Bonjour.

Sur mon message du jour précédent, j'évoquais exactement ce que je vois sur cet article.

Je suis un fervent défenseur de la construction de la réflexion du joueur. Une de mes phrases type (Ne rigolez pas, on en a tous ! ) : "Un joueur qui n'utilise pas sa tête lorsqu'il joue au football n'est pas meilleur qu'un chien". Or, j'estime qu'on est capable d'être un peu plus exigeant que cela avec nos jeunes.

Mais encore fois, l'atelier proposé dans cet article ne me semble pas adapté à tous. Le travail de passe peut se commencer environ à 8 ans pour moi. Avant, c'est un non sens, le joueur d'un point de vue psychologique vient pour lui même uniquement et sa relation au ballon est égocentrique la plupart du temps. Mais proposer un atelier comme celui-ci à l'âge que j'indiquais ci-dessus me paraît bien complexe. Je pense que, tout comme on peut apprendre la conduite plus jeune sous forme analytique, la passe peut se travailler en analytique comme point de départ, avec une haute exigence dans la qualité des gestes, puis donner du sens rapidement avec un contexte dynamique, ce que cet atelier permet. Le tout étant de trouver une progression technique mettant le joueur en situation d'échec mais pas de manière excessive afin qu'il garde un minimum de confiance en soi.

L'état d'esprit pour l'apprentissage doit se trouver entre doute et confiance, échec et réussite, afin de garder un équilibre mental chez le joueur. Du moins, c'est ainsi que le vois.

Toujours en attente d'échange,
Bonne journée.
Aurélien.

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Aurélien,

Remarque intéressante ! Je complète...

En effet, dans sa construction, le débutant doit dans un premier temps construire le sens de jeu : où j'attaque et où je défends. Ce qui génère chez lui un besoin de transport de la balle : la...

Aurélien,

Remarque intéressante ! Je complète...

En effet, dans sa construction, le débutant doit dans un premier temps construire le sens de jeu : où j'attaque et où je défends. Ce qui génère chez lui un besoin de transport de la balle : la conduite.

Ensuite, il va construire "les adversaires" comme des obstacles. Dès lors, il rentre dans une logique d'évitement des adversaires toujours par le transport (la conduite).

Enfin, il construira "le partenaire" comme deuxième possibilité de se déjouer des adversaires. C'est à ce moment que la propulsion de la balle (la passe) entre en jeu.

Donc, au delà de l'âge, ce sont des constructions successives (propres à chaque joueur dans son développement) qui amèneront la passe comme un moyen moteur de réaliser une intention tactique.

Bien à vous,

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Je comprends l'idée bien entendu, que le joueur trouve de lui même des solutions aux problématiques du jeu "Football". Et dans la phase de construction du "partenaire", là où le joueur développe les intentions de jeu collectives, il faut lui...

Je comprends l'idée bien entendu, que le joueur trouve de lui même des solutions aux problématiques du jeu "Football". Et dans la phase de construction du "partenaire", là où le joueur développe les intentions de jeu collectives, il faut lui laisser les 2 possibilités que sont solutions individuelles ou collectives.

Dans le cas du choix individuel, il aura un certain bagage car cela lui aura été transmis sur ses premiers mois de pratique par du travail technique de conduite et de manière naturelle dans la cours de récréation également ou chez soi.

Dans le cas du choix collectif, il se retrouvera avec des intentions mais sans moyens techniques pour y parvenir car à l'inverse, cela n'aura pas été développer d'un point de vue psychomoteur chez lui. Il aura donc les intentions mais pas les capacités, d'où l'idée d'un léger travail d'analytique qui me semble nécessaire afin de mieux appréhender ses intentions et de se "libérer" encore une fois d'un geste technique difficile pour lui.

Bien sur, l'âge n'est que purement théorique nous sommes d'accord, un enfant de 7 ans pratiquant depuis 2 ans aura peut être plus de capacité qu'un enfant de 8 ans qui commence à peine, tout comme 2 enfants de même âge et même temps de pratique se seront développés différemment.

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Salut Pierre,

J'ajouterais deux mini buts. Pour moi, tout est lié. On va travailler la passe mais il manque la finalité. Certes, c'est une situation qui s'intègre dans une séance. Même si on ne travaille pas le tir, on peut faire ce qu'on...

Salut Pierre,

J'ajouterais deux mini buts. Pour moi, tout est lié. On va travailler la passe mais il manque la finalité. Certes, c'est une situation qui s'intègre dans une séance. Même si on ne travaille pas le tir, on peut faire ce qu'on appelle "de l'apprentissage caché". Pour moi, donner une direction au jeu est très importante. Eh coach je marque où.... (Dans un mag vestaires, on disait qu'on ne tirait pas assez aux buts dans nos séances...)

Autre exemple dans l'exercice, un joueur qui peut passer la zone en conduite (parce que ses partenaires ont ouvert l'espace, c'est super bien joué tactiquement, et techniquement même si ce n'est pas ce sur quoi je coach, je ne peux rien dire si c'est parfaitement executer, pourquoi forcé la passe si la decision du joueur est d'y aller seul parce qu'il peut le faire!).

On a tous eu ce moment. C'est bien joué mais tu ne peux pas le faire ici. Mais coach, je peux le faire en match?

Autre point pour apporter de l'eau au moulin à Sebastien, l'intervention (ped. active) du coach sera sur la passe pour le joueur en possession du ballon et l'aspect tactique se fera sur les joueurs sans ballon (positionnement).

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Nicolas, j'aime beaucoup ton analyse et le fait d'évoquer la finalité de la situation. On a beau définir une thématique (donc une dominante) à notre séance et donc déterminer les règles d'action individuelles et collectives pour y...

Bonjour Nicolas, j'aime beaucoup ton analyse et le fait d'évoquer la finalité de la situation. On a beau définir une thématique (donc une dominante) à notre séance et donc déterminer les règles d'action individuelles et collectives pour y parvenir, il y aura toujours des sous-domaines que les joueurs pourront exploiter. Pour exemple, dans ma séance U10 d'hier qui avait pour thème éliminer pour finir, celle-ci a démarré par un jeu avec une aire de jeu = au double d'une surface. Dans chaque moitié, il y avait un 2 contre 2 et les buts avec gardiens. Il y avait aussi des appuis offensifs. Mon idée directrice était que de jouer dans un espace réduit avec peu de joueurs dans cet espace allait favoriser le dribble. Ce qui a été le cas. La contrainte était de marquer en étant en zone offensive. Le ballon devait donc passer de la zone défensive à la zone offensive. Pour cela, les joueurs avaient 2 possibilités : faire la passe ou conduire pour changer de camp (notion de choix). Il y a donc eu une supériorité numérique offensive. Et c'est là que d'autres paramètres sont entrés en ligne de compte pour les joueurs sans ballon (création d'espace pour le porteur, déplacement pour donner une solution de passe...) mais aussi pour le porteur de balle (prise d'info : je donne parce que j'ai vu mon partenaire démarqué, j'emmène parce que l'espace devant moi est libre).

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour,
Personnellement, je n'interviendrai pas sur l'aspect technique. Je préférerai valoriser le choix de la passe (au bon moment, parce que mon partenaire est seul...). J'irai même jusqu'à organiser une aire de jeu de 4 carrés de façon à...

Bonjour,
Personnellement, je n'interviendrai pas sur l'aspect technique. Je préférerai valoriser le choix de la passe (au bon moment, parce que mon partenaire est seul...). J'irai même jusqu'à organiser une aire de jeu de 4 carrés de façon à donner plus de choix. Je considère que cette situation doit aussi permettre d'avoir une approche pédagogique par le questionnement (pédagogie active).
A vous lire...

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour Sébastien,

C'est aussi une option. Elle renforce le lien <tactique-technique>, on arrive alors sur du travail tactico-technique... et non plus, technico-tactique comme il est souvent appelé

This comment was minimized by the moderator on the site

Pierre, par contre il faut tenir compte de la réussite et de la qualité de la passe...non? A mon avis Si le niveau est bas il faut être en pédagogie directive, arrêter e démontrer le geste parce que sinon le laisse faire le mauvaise geste il vont...

Pierre, par contre il faut tenir compte de la réussite et de la qualité de la passe...non? A mon avis Si le niveau est bas il faut être en pédagogie directive, arrêter e démontrer le geste parce que sinon le laisse faire le mauvaise geste il vont continué à mal faire.

Lire la suite
This comment was minimized by the moderator on the site

Salut Luca,

Effectivement, le coach doit porter son attention et ses interventions pédagogiques sur les aspects techniques. Au même titre, il portera son attention prioritairement sur l'objectif pédagogique découlant des situations tactiques,...

Salut Luca,

Effectivement, le coach doit porter son attention et ses interventions pédagogiques sur les aspects techniques. Au même titre, il portera son attention prioritairement sur l'objectif pédagogique découlant des situations tactiques, athlétiques ou mentales.

Dans l'action, je te rejoins dans la pédagogie directive pour ce type de travail de manière à optimiser le feed-back (travaux de SCHMIDT sur les schémas moteurs) : lien entre résultat du mouvement et but fixé... et le temps nécessaire pour modifier son geste (la notion de répétition dans le travail technique).

Par contre, en dehors de l'action, je pense que tu peux rester sur une pédagogie active.

Aussi, l'éducateur peut intervenir sur les aspects tactiques pour aider le joueur à se donner du temps, de l'espace pour réaliser... et c'est à ce niveau que se joue la distinction entre le débutant et l'expert. L'expert est capable de réaliser des gestes techniques en crise d'espace et de temps alors que le débutant a besoin de temps et d'espace pour réaliser.

J'espère que d'autres internautes viendront compléter cet échange.

Bien à toi,

Lire la suite
Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Bonjour,

Pensez à vous inscrire
pour recevoir notre newsletter