Passes de fixation ou passes d’avantage ?

Les explications en lien évoquent les notions de « passe de fixation » et celles de « passes d’avantage ». Très sommairement, la passe de fixation est donc une passe courte dont l’utilité première consistera selon le terme « à fixer » l’équipe adverse. Par fixer, il faut comprendre « qui va amener l’équipe adverse à se déplacer défensivement selon notre souhait. »  On retrouve ici le principe essentiel « de manipulation » du bloc adverse agrémenté de l’idée « d’espace d’entraide », (l’espace « proche » du porteur du ballon dans lequel les partenaires doivent se proposer.)

La passe d’avantage, toujours aussi sommairement, concerne la transmission de balle qui va nous octroyer un avantage, comprendre la passe adressée nous assurant les conditions de la progression du jeu, du déséquilibre partiel ou général des opposants et à partir de laquelle nous aurons la possibilité de gagner du temps et de l’espace sur l’organisation défensive adverse. Il va ainsi souvent s’agir d’une passe adressée à un partenaire plus lointain (notion d’étagement entre autres principes et espace de coopération). Ce préambule effectué, voici donc le descriptif de la situation selon l’intéressé :

Espace de jeu : environ 30×16 pour 12 joueurs (espace à moduler en fonction de l’effectif et du niveau des joueurs)

Temps de jeu : (3×3 minutes) x 2 rotations

Règles et description : Jeu 4 contre 4 + 4 jokers – Jeu libre avec 2 passes extérieures autorisées (alternance « jeu intérieur – jeu extérieur ») 

L’équipe en possession –les bleus est à l’extérieur (ouverture) et cherche à conserver le ballon avec l’aide des jokers profonds et extérieurs (les rouges sur le schéma). L’équipe qui cherche à récupérer le ballon (les jaunes) défend par duo dans chaque moitié de terrain.

La possession de balle change lorsqu’un défenseur parvient à trouver un appui profond.

Auquel cas, les défenseurs (les jaunes) passent attaquants et se positionnent donc sur les extérieurs, tandis que les 4 attaquants (les bleus) se recentrent pour défendre. Les jokers (les rouges) gardent le même rôle). Le jeu se poursuit en continuité.

VARIANTE STOP- BALLON : Ajouter deux zones de stop-ballon (voir schéma 3)

Règles et descriptif de la variante : Jeu 4 contre 4 avec appuis profonds, finition en zone de stop-ballon derrière les appuis profonds. Point pour l’équipe en possession lorsqu’elle parvient à trouver le joueur lancé. Changement de possession lorsque l’équipe en situation de défense trouve un appui profond.

Points de coaching : off « 1-2 », appui-soutien pour le 3ème, quand trouver une passe de fixation, quand trouver une passe d’avantage ? Ouverture des angles de passe, étagement des partenaires etc…

Olivier GOUTARD

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 26 février 2021, écrit par Olivier Goutard

Assurer la conservation de balle d’un côté à l’autre / Récupérer le ballon collectivement puis enchainer pour finir au but

Lire la suite
Entrainement, le 19 février 2021, écrit par Olivier Goutard

Pas de contacts, pas d’«oppos» ! (10) – Exercice

Lire la suite
Entrainement, le 11 février 2021, écrit par Olivier Goutard

Pas de contacts, pas d’«oppos» ! (9)

Lire la suite