Jeux d’échauffement et de cohésion

La chaîne humaine

X équipes sont constituées. Les joueurs se tiennent par la main pour former une chaine. Matérialiser autant de parcours que d’équipes (privilégier des parcours simples avec des haies basses, des cerceaux dont les joueurs devront faire le tour, des slaloms basiques etc…). L’objectif consiste à réaliser le parcours le plus rapidement possible sans que la chaine ne se casse. L’arrivée se juge sur le dernier joueur de la chaine à passer la ligne.

Point coaching : Outre l’aspect ludique et coopératif, ces relais « en chaines » génèrent des déséquilibres que le joueur va compenser en permanence durant le temps de course. Ce recours aux ressources proprioceptives et kinesthésiques des joueurs représente un argument non négligeable dans la logique de mobilisation des tendons et des ligaments notamment.

Les frères siamois

Sous formes de relais, X équipes s’affrontent par binômes. L’objectif consiste à effectuer un aller-retour pour franchir la ligne d’arrivée avant ses adversaires tout en respectant les consignes du coach et sans faire tomber le ballon (= 1 pt pour sa couleur).

Exemple de consignes :
Le ballon entre les deux poitrines
Le ballon entre les deux fronts
Le ballon entre les deux dos

Point coaching : Lors de leurs premiers passages, les joueurs cherchent le plus souvent à aller vite ! Avec pour conséquence fréquente de faire tomber le ballon et donc d’invalider leur action. Dans les faits, il leur faudra fréquemment plusieurs séquences avant de réaliser que la coordination entre les deux joueurs prime sur la vitesse. Il ne s’agit donc pas de faire les choses vite mais de les faire ensemble pour espérer l’emporter. Les coachs les plus habiles trouveront sans doute de quoi alimenter leur discours sur la nécessité de faire preuve de cohésion et d’intelligence collective pour parvenir au but.

Mais encore : S’organiser de façon à ce que les joueurs ne restent pas trop longtemps à l’arrêt. On aura donc intérêt à multiplier les équipes pour que ceux-ci soient en action et ne perdent pas le bénéfice physiologique des exercices réalisés en amont (exemple avec un effectif de 24, privilégier 6 équipes de 4 joueurs plutôt que 4 équipes de 6 joueurs).

Je m'abonne

Passion
99 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Exercices, le 25 janvier 2023, écrit par Olivier Goutard

Attaques placées face à un bloc bas

Lire la suite
Entrainement, le 06 janvier 2023, écrit par Olivier Goutard

Jeux d’échauffement et de cohésion

Lire la suite
Entrainement, le 21 décembre 2022, écrit par Olivier Goutard

Rondo d’échauffement et rondo positionnel

Lire la suite