Fixer l’adversaire dans l’axe pour le déséquilibrer sur les côtés

Le jeu présenté ce jour sur le blog permet de sensibiliser les joueurs sur la nécessité de fixer l’adversaire dans une zone du terrain pour, à termes, le déséquilibrer dans une autre zone. Il aborde par ailleurs les aspects transitionnels et la notion de « prise des espaces » avec des joueurs devant effectuer leurs appels en mouvement dans le bon tempo et dans l’espace adéquat. Autant de compétences collectives qui devront être réinvesties et transférées ultérieurement dans la séance par le biais d’un match par exemple ou dans n’importe quel autre jeu proposant un sens de jeu véritable.

Les schémas ont été réalisés avec le logiciel « exercices-de-foot.com« 

But : marquer des points en trouvant un partenaire en mouvement au travers d’une porte

Organisation / Règles / Consignes :
– Dans un espace de jeu d’environ 40x40m (espace à aménager en fonction du nombre de joueurs présents dans chaque équipe – ici, sur le schéma 8 contre 8), 4 portes de 5 à 6 mètres de largeur sont positionnées dans les angles. Respecte la largeur des portes afin qu’un défenseur ne puisse pas défendre à lui seul une porte.

– L’objectif pour chaque équipe consiste à adresser une passe à un partenaire en mouvement effectuant un appel derrière une porte (= 1 pt). Le point n’est validé qu’à partir du moment où le joueur recevant le ballon a effectué un appel (si le partenaire reçoit le ballon dans une position statique, le jeu se poursuit mais le point n’est pas comptabilisé)
– Le jeu se déroule en continuité et l’équipe venant de marquer un point reste en possession.
– Jeu libre (pour permettre au porteur de ballon disposant d’un espace de progression d’aller fixer le défenseur en conduite de balle pour transmettre à un partenaire dans un second temps / « fixer-donner »)

Feed back envisageables :
– Insister sur la nécessite de fixer l’adversaire « à l’intérieur » par une succession de passes pour libérer les portes extérieures. Ce qui implique que l’équipe en possession doit être capable d’assurer la conservation en proposant le nombre suffisant de joueurs dans l’axe tout en laissant des partenaires sur l’extérieur pour finaliser l’action par un appel au travers d’une porte. Reporté à la logique du match (ce qui doit demeurer l’objectif ultime du coach), les portes matérialisent l’espace dans le dos du défenseur latéral dans le cadre d’un défense à 4 par exemple.

Veiller à :
– Coordination passeurs-receveurs
– Qualité, intensité et pertinence des appels effectués derrière les portes
– Transitions « def-off » : à la récupération, peut-on marquer un point immédiatement en profitant de la désorganisation momentanée des opposants, ou doit-on repartir sur une nouvelle phase de conservation ?
– Switcher le + rapidement possible de la phase défensive à la phase offensive en identifiant les espaces de déséquilibre adverses
– Transitions « off-def » : Dès la première seconde de la perte, chercher à récupérer le ballon. Si la chose ne s’avère immédiatement réalisable, les joueurs les plus proches du ballon doivent s’organiser individuellement et collectivement pour retarder et « polluer » la possession adverse de façon à permettre le replacement et la réorganisation des partenaires.

Olivier Goutard

Je m'abonne

Passion
85 €
S'abonner
Liberté
4,95 € /mois
S'abonner

Autres articles

Entrainement, le 22 octobre 2021, écrit par Olivier Goutard

Jouer à l’opposé après avoir fixé collectivement puis finir

Lire la suite
Entrainement, le 15 octobre 2021, écrit par Olivier Goutard

RONDO avec 4 mini-buts

Lire la suite
Entrainement, le 08 octobre 2021, écrit par Olivier Goutard

Fixer sur un côté pour renverser à l’opposé

Lire la suite